Demande de Césure

 

        Le décret n° 2018-372 du 18 mai 2018 précise les règles encadrant ce dispositif.

      La période de césure intervient à l’initiative du·de la doctorant·e et doit être effectuée au moins 6 mois avant la fin de la thèse.

      La césure s’inscrit dans un projet incompatible avec la poursuite normale de la formation doctorale pendant la période concernée et peut prendre notamment l'une des     formes   suivantes :
       « 1° Une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle l'étudiant est inscrit ;
         2° Une expérience en milieu professionnel en France ou à l'étranger ;
         3° Un engagement de service civique en France ou à l'étranger, qui peut notamment prendre la forme d'un volontariat de solidarité internationale, d'un volontariat      international   en administration ou en entreprise ou d'un service volontaire européen ;
         4 ° Un projet de création d'activité en qualité d'étudiant-entrepreneur. »

       La césure fait l’objet d’une demande formulée auprès de l’école doctorale de rattachement du doctorant. Elle ne peut être inférieure à 6 mois ni supérieure à un an.

       Durant la période de césure, le·la doctorant·e demeure inscrit·e dans l’établissement et s’acquitte des frais d’inscription à taux réduit. L’établissement s’engage à réinscrire   le.la doctorant·e dans l’année N+1 à la fin de la période de césure.

          La demande de césure au titre d’une année universitaire N/N+1 devra être déposée auprès de l’Ecole doctorale :

  •     au plus tard le 15 juin de l’année universitaire N-1/N pour une césure intervenant dès le 1er semestre de l’année
  •      au plus tard le 15 octobre de l’année universitaire considérée pour toute autre demande

        Formulaire de demande de césure


Regulatory framework

        Decree No. 2018-372 of 18 May 2018 specifies the rules governing this system.
       The gap period is initiated by the doctoral student and must be completed at least 6 months before the end of the thesis.
       The gap period is part of a project that is incompatible with the normal pursuit of doctoral training during the period in question and may take one of the following forms:

       "1° Training in a field different from that of the course in which the student is registered;
        2° An experience in a professional environment in France or abroad
        3° A civic service commitment in France or abroad, which may in particular take the form of a voluntary service of international solidarity, an international voluntary service in 
         an administration or company or a European voluntary service;
        4° A project to create a business as a student-entrepreneur. "
        A request for a gap year must be made to the doctoral school to which the doctoral student belongs. It cannot be less than 6 months or more than one year.
        During the gap period, the doctoral student remains registered at the institution and pays reduced registration fees. The institution undertakes to re-register the doctoral  
        student in year N+1 at the end of the gap year.

        The application for a gap year for an academic year N/N+1 must be submitted to the doctoral school:

  •     no later than 15 June of the academic year N-1/N for a gap year starting in the first semester of the year
  •     no later than 15 October of the academic year in question for all other applications
 

     Application for a gap year